Le problème des régimes minceur

Le problème des régimes minceur

Je vais vous parler du problème des régimes minceur et des difficultés rencontrées par les personnes qui les entament.

 

Alors pour faire simple et résumé, le problème des régimes minceur, c’est qu’ils sont faits pour perdre du poids 🙂 en fait nous devons prendre le problème dans l’autre sens, nous devons changer notre alimentation et comme conséquence de ce changement nous allons perdre du poids.

 

Vous allez me dire, mais quelle est la différence ? La différence est la clé de la réussite, je m’explique.
La différence, c’est le temps, nous voulons aller vite, trop vite. Le principe des régimes consiste en général à vouloir vous faire perdre le plus de poids en un minimum de temps, surtout quand on veut vous le vendre. Alors ça marche au début, et au bout de quelques semaines, quelques mois, la fatigue, l’irritabilité, les problèmes de sommeil commencent et la perte de poids ralenti pour finir par se stopper. Vous vous retrouvez donc dans une voie sans issue, dans un état très désagréable et intenable où il vous reste des kilos invincibles.

 

Ceci est le schéma classique du régime “nenette”. Ce régime qui consiste à manger à chaque repas, une soucoupe de légumes et une sardine, sans huile bien sûr. On va se le dire tout de suite, c’est l’échec annoncé. C’est même pire que ça, car ce qui se passe ensuite, c’est une reprise de poids avec des kilos supplémentaires et une énorme déception. Ce qui est triste là-dedans, c’est la perte de confiance en vous et l’abandon qui finit par vous gagner où vous vous dites, pfff allez à quoi bon ces régimes, je n’y arrive pas, et vous vivez ainsi avec un corps dont vous n’êtes pas satisfait en vous disant que vous n’y pouvez rien.

 

Aujourd’hui, c’est une belle journée pour vous, je vous le dis, ce n’est pas forcément de votre faute et vous pouvez évidemment tous réussir si vous le voulez, que vous êtes sérieux et patient. Vous pouvez même aller plus loin que simplement perdre du poids, vous pouvez ensuite vous muscler pour apporter de belles formes à votre corps.
Avoir des belles fesses et des belles cuisses et un haut du corps tonique pour les femmes et pour les hommes, c’est plus de travail, car il faut travailler de façon plus complète. N’ayez pas peur de finir trop musclé comme nous pouvons l’entendre parfois, cela n’arrivera pas, il n’y a aucun souci à avoir, prendre du muscle demande de nombreuses années d’acharnement et nous sommes naturellement limité. Pour devenir “trop musclé”, il faut prendre des produits dopants. En tout cas nous pouvons tous transformer notre corps d’une façon incroyable en alliant nutrition et musculation, et ce jusqu’à un âge avancé, vous seriez bluffé de voir le physique sec et musclé de certaines personnes de 70 ans.

 

Revenons à nos moutons. La perte de poids ne vient pas directement des aliments que vous mangez, même si cela a une grande importance, avant toute chose ce qui compte, c’est le total calorique de votre semaine, la quantité de charbon que vous mettez dans une chaudière qui a une capacité limitée. Vous pouvez très bien perdre du poids en mangeant des fondants au chocolat et des glaces à la vanille. Même s’il ne faut pas, car le régime serait intenable, vous auriez toujours faim, car ce ne sont pas des aliments, vous ne seriez pas nourris et il y a d’autres raisons aussi, c’est juste pour que vous compreniez, mais c’est possible.

 

Alors pourquoi le régime légumes et poisson ne marche pas ?

 

C’est le même problème que tout régime pour perdre du poids, vous vous retrouvez en déficit calorique assez conséquent, et ce, bien souvent du jour au lendemain. Donc ce qu’il se passe, c’est un ralentissement du métabolisme, le corps se met en mode survie, il doit de toute urgence ralentir la dépense énergétique et conserver sa masse grasse sous peine de mort, car pour lui, le frigo n’est pas rempli, il est vide, vous êtes génétiquement adapté et programmé comme cela, sinon vous ne seriez pas là. Donc il s’ensuit grosse fatigue, irritabilité, mauvais sommeil et stagnation du poids.

 

De plus dans certains de ces régimes, il y a deux erreurs majeurs cumulées, une diminution extrême des calories avec une diminution voir une suppression des glucides et la pratique du sport.

 

1 – Entendons nous bien, sur les glucides, nous devons les gérer, mais en aucun cas les couper, les glucides sont l’énergie de nos cellules, si nous les coupons nous allons manquer cruellement d’énergie et laisser notre métabolisme dans les chaussettes, donc impossible de perdre du poids dans ces conditions. Il est possible de se passer de glucide en régime cétogène ou nous prenons que des lipides et des protéines, mais c’est un peu particulier et je ne l’ai jamais expérimenté, je n’en parlerai donc pas.

 

2 – Et comme si ça ne suffisait pas de couper la source d’énergie, en plus nous disons aux gens de faire du sport ! Oufff ! Nan nan, quand on débute une perte de poids, il vaut mieux éviter de se mettre au sport si nous n’en faisions pas, même si cela est possible selon les cas. Mais toujours dans un souci d’adaptabilité de l’organisme, de simplification, de concentration et de facilité, on évite. Le sport vient par la suite, pour la finition, pour apporter des formes et pour la santé en général.

 

Vous l’avez donc compris, pas besoin de révolutionner votre alimentation et votre mode de vie, il faut juste calculer vos besoins caloriques, vous y tenir et être patient, nous ne pouvons pas changer de corps en deux mois, tout changement prends du temps. Plutôt que de vouloir perdre 10 kilos en 2 mois, faites les choses tranquillement et dans 1 an, 2 ans, vous aurez le corps de vos rêves et vous le garderez toute votre vie, et vous gagnerez en santé, car vous aurez naturellement changé votre façon de manger avec le temps.

 

Il faudra tout de même appliquer un léger déficit calorique en cours de route, avec des relances de métabolisme certain jour en augmentant les calories, cela accélère la perte de poids et relance l’énergie, et les deux avantages supplémentaires, pas des moindre, ça nous permet de nous faire plaisir un jour par semaine et de ce fait cela rend la chose bien plus simple et durable.

 

Encore un avantage supplémentaire qui vous assurera la réussite, c’est que votre corps va avoir le temps de s’adapter au changement, car il n’est pas très important. Même si vous ressentez un peu de faim au début de votre changement, cela ne durera pas car votre organisme va se recalibrer à la charge calorique journalière.
Dites vous bien que 1 kilo de gras, ce sont 9000 Kcal, ce qui représente 3 à 5 jours de nourriture, il vous faut donc du temps. Les premières semaines, vous pouvez perdre plus de poids, car vous évacuez pas mal d’eau de votre organisme, dans le surpoids il y a de la rétention d’eau. Passé les premières semaines, comptez 1 kilo par mois. Plus vous perdrez lentement, plus votre poids restera stable, et plus vous êtes à l’abri de reprendre du poids.
Ensuite, nous pourrions parler d’un autre problème et d’une limite à cette habitude, ce sont les problèmes de gourmandises, qui peuvent avoir plusieurs causes.

 

1 – Nous avons trop l’habitude de manger des produits sucrés, et comme nous le savons, plus nous mangeons de sucre et plus nous en avons envie, c’est une véritable drogue. Dans ce cas, il suffit de réduire lentement, très lentement semaine après semaine, et ceci combiné à une alimentation nourrissante fera disparaître le problème en quelques mois, et vous serez débarrassé de cette addiction.

 

2 – L’émotionnel et l’inconscient. Nous pouvons compenser des désordres émotionnels ou des problèmes inconscients par la nourriture. Dans ce cas, la méditation vous sera d’un grand secours, car en plus de rétablir l’équilibre de votre esprit et ramener le calme intérieur et donc couper cette fausse faim, elle va vous apporter de l’énergie, je ne vais pas rentrer dans les détails, mais c’est un phénomène qui se produit, il faut bien se dire que l’alimentation n’est qu’une partie de notre nourriture, en réalité nous dépensons plus d’énergie que nous en absorbons via l’alimentation.

 

Voilà un peu de matière à travailler, si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *